Association Technique Maritime et Aéronautique
Panorama maritimes > 2019-20202018201720162015

L’industrie des hydrocarbures

Pétrole

La demande mondiale de pétrole a chuté en 2020 en raison de la forte diminution de la mobilité liée au confinement imposé dans nombre de pays et une baisse de la production industrielle.

Face à ce recul, les pays producteurs ont été amenés à réduire leur niveau de production de près de 11 Mb/j par rapport à 2019. Les engagements ont été appliqués avec beaucoup de rigueur dans le cadre d’une concertation entre l’Arabie saoudite et la Russie, ce qui a permis de soutenir les cours du pétrole à partir du mois de juin 2020.

Le prix de référence du baril de pétrole (Brent) s’est maintenu tout au long de l’année 2019 autour de 65 $. Après une forte chute sous les 20 $ en mars 2020, il est remonté au deuxième semestre et a retrouvé en début d’année 2021 son taux moyen précédent. Il s’en est suivi un pic spéculatif du taux de fret des VLCC, pic effacé à partir de juin 2020. Ci-après l'évolution du prix du Brent en 2020 (source IPEN).

Gaz Naturel Liquéfié

La production de GNL a augmenté en 2019 de 40 millions de tonnes à 360 millions par rapport à 2018. La croissance a été nourrie par les Etats-Unis et la Russie ; tandis qu’avec 75 millions de tonnes l’Australie se rapproche du Qatar (81 millions de t) , premier producteur mondial. La demande est restée tirée par l’Asie, Chine et Japon, tandis que la demande européenne augmentait de 21 millions de t. En 2019 ont également été acceptés six nouveaux projets majeurs de liquéfaction pour un total de  70 millions de t, dont 3 projets aux USA et le projet russe Arctic-2 (20 millions de t).

En 2020, la demande de GNL est restée au niveau de 2019 à 362 millions de t, toujours tirée par l’Asie (Japon 80 millions de t, Chine 70 millions de t), grâce à une reprise au second semestre. Les trois principaux producteurs (Qatar, Australie, Etats-Unis) ont légèrement augmenté leur production qui représente plus de 50 % de la production mondiale. Ci-après l'exportation de GNL (source : BRS)

 

 

Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet