Association Technique Maritime et Aéronautique
Panorama maritimes > 2019-20202018201720162015

Les énergies marines renouvelables

L’éolien offshore a encore progressé dans le monde de 15 % en capacité en 2020 passant de 27,7 GW à 31,9 GW.

Le Royaume-Uni reste le premier pays au monde en matière d’éolien offshore avec 17 % des nouvelles installations en 2020, soit un peu plus de 750 MW. L’Allemagne est seconde devant la Chine qui, pour la troisième année consécutive, détient le record en termes de nouvelles capacités avec 39 % des installations en 2020, soit 1,6 GW.

Tandis qu’aux Etats-Unis, l’administration Biden s’apprête à lancer un vaste programme visant l’installation de 30 GW de capacité à l’horizon 2030, en France, les premières nacelles destinée au parc éolien de Saint-Nazaire sont sorties de l’usine General Electric Wind Power de Montoir-de-Bretagne. Le parc devrait entrer en service en 2022.

Fabrication de l’éolienne offshore Haliade 150-6 MW à l’usine
General Electric de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique)

La construction de la sous-station électrique du parc de Fécamp, second parc à être mis en service en 2024, a démarré aux Chantiers de l’Atlantique.

L’objectif fixé par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) 2019-2023 est d’atteindre une capacité installée d’éolien en mer, posé et flottant, de 2,4 GW en 2023 et environ 5 GW en 2028. La PPE fixe un calendrier d’appels d’offres nouveaux pour l’installation de nouveaux parcs au-delà des 9 déjà attribués.

Au total 7 parcs devraient être installés sur les côtes métropolitaines d’ici à 2027.

 

Association Technique Maritime et Aéronautique © 2016 Tous droits réservés

MAGEEK Création de sites internet